SAMAKI KHMER, UNE ASSOCIATION SOLIDAIRE

SAMAKI KHMER, UNE ASSOCIATION SOLIDAIRE

Samaki Khmer est une association de lutte contre la pauvreté créée en 2005 au Cambodge. Elle a pour objectif de proposer à des populations rurales en situation de pauvreté des outils et des infrastructures pour lutter efficacement contre leur précarité.

Découvrez notre chaîne Youtube

Cambodge voyage humanitaire.

 

Quelques mots sur la situation actuelle au Cambodge

Quelques mots sur la situation actuelle au Cambodge

Depuis 1996, le Cambodge est enfin un pays en paix. Néanmoins, il a fortement été marqué par le régime totalitaire et génocidaire des Khmers rouges, qui a dirigé le pays de 1975 à 1979, responsable de la mort de 1,7 million de personnes, soit 20% de la population. S'ils furent chassés du pouvoir par les Vietnamiens qui ont envahi le Cambodge en 1979, ils continuèrent leurs activités de guérilla jusqu'à ce qu'ils disparaissent à la fin des années 1990. Pendant toute cette période, le Cambodge a connu une grande instabilité politique qu'on pourrait qualifier de guerre civile, pendant que sa population souffrait des vagues d'épidémies causées par le manque de médicaments et de la famine qui sévissait partout. Si le pays connaît une stabilité politique depuis l'élection de Hun Sen au poste de premier ministre en 1998 et que la famine et la maladie ne font plus autant de ravages, cela ne veut pas dire que sa population ne souffre plus. En effet, 1/3 des habitants du Cambodge vivent toujours sous le seuil de pauvreté, alors que la croissance économique annuelle est de 10%. De même, la principale source de revenus du pays est liée à l'agriculture et 80% de la population vit encore à la campagne, souvent dans des conditions sanitaires et financières précaires. Le pays, dont l'économie dépend encore à grande échelle de l'aide internationale, est également paralysé par la corruption qui fait rage même parmi les plus hautes instances de l'état. Si l'espérance de vie est aujourd'hui de 63ans (c'est à dire environ 20ans de moins que dans les pays occidentaux), la population de ce pays ne cesse de croître à une vitesse exponentielle, comme bien des pays en développement de nos jours. 55% de la population a donc moins de 25ans. Toutes ces variables impliquent une situation de détresse pour de nombreux Cambodgiens que l'association Samaki Khmer a pour vocation d'aider, dans la mesure de ses moyens.

Le concept

Le concept

Samaki Khmer a mis en place trois moyens de lutter, à son échelle, contre la précarité qui frappe les villages défavorisés aux alentours de Phnom Penh et de Siem Reap :

  • Remplacement de taudis par des maisonnettes en dur financées par des dons et construites par des artisans locaux. (Coût d'une maisonnette : 1500$ soit environ 1080€)
  • Construction de blocs sanitaires pour améliorer l'hygiène dans les villages. (Coût d'un bloc sanitaire : 750$, soit environ 540€)
  • Installation d'éclairage à alimentation solaire dans les zones sans électricité. (Coût d'une lumière solaire : 100$, soit environ 72€)

La construction de blocs sanitaires et de lumières solaires est couplée à la construction de maisonnettes en dur pour des raisons très simples. En ce qui concerne l'accès à l'hygiène, il faut savoir que le réseau cambodgien de distribution d'eau est assez vétuste et ne dessert pas forcément tous les villages du pays. De plus, de nombreux points et cours d'eau ont été extrêmement pollués, surtout le Mékong, qui passe pour l'un des fleuves les plus pollués du monde. Il en va de même pour l'électricité, son système de distribution est encore plus vétuste que celui de l'eau et le Cambodge ne produit aucune électricité, qui est en fait directement importée du Vietnam. La saison des pluies entraîne chaque année une épidémie de coupures de courant dans tout le pays à cause de cette vétusté. Elle représente aussi un coût significatif que bien des Cambodgiens ne sont pas en mesure de se payer. Il n'est pas rare de voir dans des zones rurales des établissements alimentés en électricité par des générateurs privés à essence, qui restent pourtant inaccessibles financièrement pour beaucoup d'habitants, en plus d'être nocifs pour l'environnement.

Ces trois installations vont donc permettre de reloger une famille en situation de précarité, de lui offrir de meilleures conditions d'hygiène ou encore d'avoir accès à une petite source de lumière à la tombée du jour, vers 18 heures, sans frais d'électricité.

Comment déterminer quelle famille requiert le plus cette aide ?

Comment déterminer quelle famille requiert le plus cette aide ?

L'association Samaki Khmer, après avoir récolté la somme voulue pour construire une maisonnette ou un bloc sanitaire et installer une lumière solaire, consulte le chef du village concerné et le chef de projet afin de déterminer en connaissance de cause quelle famille requiert le plus cette installation. Deux critères majeurs sont pris en compte :

  • Il faut que la famille ait besoin d'une aide prioritaire par rapport aux autres villageois.
  • Cette famille doit être propriétaire du terrain sur lequel sera construit l'installation voulue.
Comment sont financées ces installations ?

Comment sont financées ces installations ?

N'oubliez pas, chaque centime peut faire la différence dans la lutte contre la pauvreté au Cambodge.

L'association Samaki Khmer fait appel aux dons de particuliers ou d'entreprises, à des partenariats et à des subventions afin de pouvoir construire ou installer ces améliorations significatives pour la vie des familles en situation de pauvreté. Tous les montants de dons sont acceptés et les donateurs se verront gratifier d'une plaque commémorative lors de l'inauguration d'une installation. Tous les projets sont mis en place en garantissant une transparence totale ainsi qu'un feedback régulier sur l'avancement dudit projet.